Accueil
Bio
News
Livres
E-books
Biblio
Contact

 

Acheter sur

 

 

couverture Sous terre personne ne vous entend crier

Sale temps pour le dommissaire Jonzac. L'interpellation du Serbe a mal tourné. Un de ses hommes est à l'hopital entre la vie et la mort. Tension au 36...

On l'appelle pour un meurtre dans les catacombes. La jeune fille à ses pieds est salement mutilée, à moitié dévorée.

Sa nièce. Pour lui, la descente aux enfers commence...

 

 

 

 

Ils en parlent :

Norbert Spehner

"LE CHRONIQUEUR RECOMMANDE UN POLAR A FRISSONS…

Pour échapper à la canicule, enfoncez-vous dans les profondeurs des ténèbres, dans les catacombes et les couloirs du métro, en compagnie du commissaire Lionel Jonzac qui traque un «monstre » qui a assassiné sa nièce. Descente aux enfers et frissons garantis, dans ce polar bien rythmé aux multiples rebondissements qui vous tient en haleine dès les premières pages. Dans une autre vie, l’ami Gilbert Gallerne écrivait des récits fantastiques et d’horreur (L’Appel de la Banshee) sous le pseudo de Gilles Bergal…Il en reste quelque chose dans ce thriller très noir qui nous rappelle que sous terre, personne ne vous entend crier !

SOUS TERRE, PERSONNE NE VOUS ENTEND CRIER
par Gilbert Gallerne, French Pulp (Polars), 353 pages.

P.S. Gilbert Gallerne a été lauréat du Prix du Quai des Orfèvres 2010 avec Au Pays des Ombres (Fayard)"

Litteratum amor

"Dans une construction aussi classique que puissante, l'auteur nous engloutit dans les ténèbres de nos angoisses avec une montée en puissance sans faille. [...] Lecteur vous passerez de l'anxiété à l'angoisse, de l'angoisse à l'épouvante..."

Des livres et moi

"...l'auteur a l'art et la manière de jouer avec nos peurs et nous entraîne à sa suite dans les plus sinistres recoins souterrains de la capitale pour nous livrer une intrigue aussi sombre que prenante."

Les lectures de l'Oncle Paul

"Gilbert Gallerne nous propose un roman étouffant, angoissant, stressant."

Nigrafolia / Yannick Provost

"...courant derrière le commissaire Lionel Jonzac à travers le noir profond des abysses parisiennes, j’ai basculé dans l’horreur."

Vuparvalentine

"Après ça, vous ne prendrez plus jamais le métro, seul sur un quai."

Culturevsnews.com

"Un thriller psychologique dans une ambiance du film à la Seven, voir le silence des agneaux avec un peu d’Agatha Christie modernisé."