banniere os
 
 

 

Accueil
Bio
News
Livres
E-books
Biblio
Contact

 

 

 

1er juillet 2019

"Mauvaise main" a fini par arriver au Québec, où Norbert Spenher en livre une excellente critique. Qu'il soit ici remercié.

"MAUVAISE MAIN, de Gilbert Gallerne, est un de ces polars passionnants que l’on peut dévorer en une soirée ou une après-midi, comme au bon vieux temps des bouquins de 225 pages des collections Un Mystère, Le Masque ou la Série noire des années pré-bestsellers obèses. Pas besoin d’engluer une intrigue dans 600 pages d’hémoglobine, de sexe et de blabla pour fignoler un polar intelligent qui vous prend aux tripes avec une intrigue ciselée au scalpel et une économie de moyen remarquable. Pas un mot de trop dans ce suspense raffiné à haute tension, bien rythmé par des chapitres courts et punchés."

16 mai 2019

Couverture Dimension Etranges détectives

Reçu mes deux exemplaires d'auteur de cette fabuleuse anthologie réunie et présentée par Pascal Roussel.

C'est paru chez Rivière Blanche.

Le sommaire réunit, dans l'ordre alphabétique, Gilles Bergal (votre serviteur, donc), Arnaud Cuidet, Boris & François Darnaudet, Olivier Gechter, Rose Marie-Noële Gressier, Julien Heylbroeck, Sylvain Lamur, Nicolas Pages, Arnauld Pontier, Catherine Robert, Pascal Roussel, Brice Tarvel et Patrice Verry.

Hâte de le lire.

 

06 mai 2019

Deux chroniques récentes pour "Mauvaise main"

Babelio

"L'atmosphère est pesante, la tension en augmentation perpétuelle ; nous sommes dans un quasi huis-clos. Les scènes qui se déroulent à l'extérieur du territoire familial sont peu nombreuses. La violence est omniprésente, sourde ou affirmée, qu'elle soit verbale, physique, sexuelle mais le roman se lit très bien car Gilbert Gallerne n'est jamais dans la surenchère.
L'écriture de l'auteur est précise, très visuelle et je n'ai pu m'empêcher de me rappeler certains films vus dans ma jeunesse, comme “Les granges brûlées” de Jean Chapot ou bien encore “La veuve Couderc”, pour l'ambiance rurale dramatique.
Un vrai coup de coeur que je vous invite à découvrir !"

Les chroniques de l'imaginaire

"Gilbert Gallerne a parfaitement réussi sa mission. On avale les pages, tenus en haleine par cette intrigue maîtrisée qui ne fait que gagner en intensité.
Un excellent roman qu'on a du mal à lâcher."

10 avril 2019

Après "Sous terre, personne ne vous entend crier" sélectionné pour le prix "Le géant du polar" qui sera décerné à Douai le 15 juin, c'est le tour de "Mauvaise main" d'être sélectionné, à Cognac cette fois, pour le PRIX 2019 du ROMAN NOIR des LECTEURS et LECTRICES des BIBLIOTHEQUES et des MEDIATHEQUES de GRAND COGNAC avec le partenariat de « POLAR » Le Festival de COGNAC...

13 mars 2019

Une nouvelle chronique consacrée à "Mauvaise main" :

Polars Pourpres

"A mi-chemin entre les univers de Georges Simenon et de Pierre Pelot, voilà un ouvrage singulier, aussi concis que brûlant. Une merveille de roman noir, injustement méconnue, sombre à l’envi."

12 mars 2019

De retour de vacances, je trouve plusieurs chroniques consacrées à mes derniers ouvrages. Les voici.

Commençons par "Mauvaise main", sorti en janvier :

Les lectures de l'Oncle Paul

"Véritable roman noir, violent parfois, qui malgré la nature environnante ne joue pas dans le thème bucolique..."

CulturevsNews

"Un très beau moment de lecture."

Kirzy sur Babelio

"Gilbert Gallerne a un vrai talent pour créer une ambiance lourde, poisseuse, en mode huis clos oppressant, sa plume est précise et sèche, efficace pour servir le propos. Le scénario est implacable."

Céci bon de lire

"Un roman noir absolument incroyable qui referme doucement ses serres sur le lecteur, l'obligeant à plonger au plus noir de l'âme humaine avec une puissance telle qu'il est absolument impossible de rester indifférent à cette histoire.

Une histoire percutante, violente et sombre mais magnifiquement servie par l'écriture au cordeau de Gilbert Gallerne."

A lire, pour sortir du polar classique, (re)découvrir le rural noir et.... aimer ça !"

Yannick Provost sur ZoneLivre.fr

"Après, Sous terre personne ne vous entend crier, Gilbert Gallerne prouve, s’il en était besoin qu’il est un grand auteur de romans noir."

Delph la bibliovore

"Après Sous terre, personne ne vous entend crier ",  Gilbert Gallerne revient avec un polar sombre et  d'une extrême violence."

...et enfin une chronique d'Amandine consacrée à "Sous terre, personne ne vous entend crier", paru en juin dernier.

Les lectures d'Amandine

"Les révélations viennent au compte-goutte avant une apothéose finale qui vous scotche ! On enchaine les surprises pour notre plus grand plaisir. Ce fut donc une très bonne lecture !"

22 février 2019

  Concours Mordus de thrillers  

 

En ce moment même, et jusqu'au 25 février à minuit (c'est à dire qu'il faut vous dépêcher si vous êtes intéressés) se déroule un concours sur le groupe Mordus de Thrillers, sur Facebook. En jeu : dix exemplaires de l'édition originale de "Teddy est revenu" à gagner. Ce concours, pour marquer les quatre ans d'existence du groupe, est simple : il suffit de vous manifester sur la page qui lui est consacrée. Pour ceux qui ne connaissent pas encore, c'est par ici :

https://www.facebook.com/groups/711915175588681/

Bonne chance à tous !

21 février 2019

Boojum consacre une chronique à "Mauvaise main". Merci Loïc Di Stefano.

Boojum

"L'écriture de Gilbert Gallerne est précise, nette comme un coup de serpe, avance par petites phrases simples et fortes. C'est une machine implacable qui vous conduit au dénouement le plus tragique [...] Son huis-clos familial, Mauvaise main, est mené avec brio contre les nerfs du lecteur."

19 février 2019

Une nouvelle chronique consacrée à "Mauvaise main". Merci SophieSonge

SophieSonge

"Un huis clos étouffant, cauchemardesque, aliéné. Gilbert Gallerne ne badine pas, il ouvre un passage, tranche à vif et capture définitivement votre intérêt. A lire de toute urgence !"

18 février 2019

Quelques problèmes de connexion m'ont empêché de mettre mon site à jour ces derniers temps. La situation est revenue à la normale, et vous allez donc pouvoir retrouver ici mes dernières nouvelles.

Tout d'abord, je vous rappelle la sortie en janvier de mon dernier roman "Mauvaise main".

  couverture mauvaise main  

Cette sortie a été remarquée, et les premiers échos sont parus sous la plume de plusieurs blogueurs. Les voici :

 

CeciBonDeLire

"Une histoire percutante, violente et sombre mais magnifiquement servie par l'écriture au cordeau de Gilbert Gallerne."

Les psychopathes du polar

"Ce huis clos est absolument noir de chez noir. La scierie est sordide autant que l'histoire qui est bien menée avec des chapitres très très courts, j'ai presque envie de dire, un page turner [...] Merci French Pulp et G. Gallerne pour ce moment obscur qui vaut le détour."

Nigrafolia (Yannick Provost)

"Après, Sous terre personne ne vous entend crier, Gilbert Gallerne prouve, s'il en était besoin qu'il est un grand auteur de romans noirs."

Zone Livre (Stanislas Petrosky)

"C'est sombre, c'est glauque, c'est méchant, c'est cynique, c'est bien écrit, et c'est bon !"

Quand Ophé Lit

"Au fil d’une écriture nerveuse, au détour de phrases courtes, dans un style brut voir brutal, Gilbert Gallerne nous emporte dans une histoire sombre à souhait. Le malaise est palpable, il étreint le lecteur avec un sentiment d’oppression, l’enserre dans ses griffes avec puissance…"

Pascal Roussel (Facebook)

"La plume (le clavier ?) de Gilbert Gallerne fait mouche avec une montée en puissance constante ponctuée de scènes glaçantes telles celle du premier souper à la scierie, pour un final époustouflant que je vous met au défi de ne pas lire d'une traite.
Plus qu'un excellent polar, Mauvaise main est un magnifique roman noir."

Polarmaniaque (Jean Michel Isebe)

"Dire que j'ai adoré serait en-deçà de la réalité, c'est la confirmation d'une valeur sûre du monde du polar français."

Un grand merci à tous, je suis heureux de voir que mon petit dernier est bien accueilli !

10 janvier 2019, sortie de mon roman "Mauvaise main" aux éditions French Pulp.

Un peu avant cela, début décembre, "Sous terre, personne ne vous entend crier", avait fait l'objet d'une nouvelle chronique :

Livresquement-Djustinee

"...une très bonne découverte, je suis ravie !"

29 novembre 2018, une nouvelle chronique sur mon dernier roman, "Sous terre, personne ne vous entend crier" :

Polars pourpres

"Un ouvrage qui emprunte volontiers aux codes du thriller américain tout en taillant des croupières à ce dernier, en ayant en plus le bon goût de conserver son âme et son sens acéré de l’action. On en redemande !"

27 août 2018, de retour de vacances. Plein de projets pour 2019, nous en reparlerons sous peu. En attendant, les commentaires pour "Sous terre, personne ne vous entend crier" continuent de fleurir sur les sites des blogueurs, très positifs dans leur très grande majorité. Merci à tous.

Voici les derniers liens :

Un bon livre à lire

"Un polar qui m’a surprise, emballée, épatée. J’irai presque jusqu’à dire époustouflée. En tout cas, il m’a laisséee sans voix et j’ai refermé le livre en ressentant un plaisir immense. J’ai adoré l’ambiance sombre, glauque, terrifiante."

Delph la bibliovore

"Au fil des pages, la tension monte crescendo. Les atrocités dans ces catacombes feront peut-être fuir plus d'un. Gilbert Gallerne aime surprendre et créer un malaise. Grâce à une écriture directe et ciselée, il choquera de nombreux lecteurs!"

Sang peur et sans reproche

"Dès les premières lignes, j’ai eu une appréhension, je redoutais une partie fantastique. Partie qui existe, mais qui n’est, heureusement pour moi, pas trop développée..."

Mél'lectures

"Durant toute ma lecture j'ai été sous l'emprise de ce livre. Même lorsque je le refermais le temps de quelques minutes, mon esprit était toujours focalisé sur cette histoire."

Dealer de lignes

"Un scénario digne des bons films d’horreurs qui va ravir tous les adeptes des thrillers..."

Polarmaniaque

"L'intrigue n'a de cesse de bifurquer, de rebondir, d'accélérer, de nous dérouter, et en tant que lecteur, j'aime ça, [...] Merci à Gilbert Gallerne pour cette lecture désarçonnante et horrifique !

Le chasseur de chimères

" Un polar Fantastique Noir et Effrayant! " [...] "Si vous ouvrez « Sous terre personne ne vous entend crier »je pense qu’il se produira un phénomène assez curieux, il vous sera impossible de la lâcher et en ce qui me concerne, commencé dimanche après-midi un petit break pendant la nuit et terminé le lendemain matin !"

Sophie songe

"Un thriller magistral"

"Il y a une froideur, du malsain dans les scènes de crime, quelque chose d'étrange, de surréaliste, monstrueux."

Juillet 2018

Les commentaires commencent à affluer sur "Sous terre, personne ne vous entend crier"

Norbert Spehner

"LE CHRONIQUEUR RECOMMANDE UN POLAR A FRISSONS…

Pour échapper à la canicule, enfoncez-vous dans les profondeurs des ténèbres, dans les catacombes et les couloirs du métro, en compagnie du commissaire Lionel Jonzac qui traque un «monstre » qui a assassiné sa nièce. Descente aux enfers et frissons garantis, dans ce polar bien rythmé aux multiples rebondissements qui vous tient en haleine dès les premières pages. Dans une autre vie, l’ami Gilbert Gallerne écrivait des récits fantastiques et d’horreur (L’Appel de la Banshee) sous le pseudo de Gilles Bergal…Il en reste quelque chose dans ce thriller très noir qui nous rappelle que sous terre, personne ne vous entend crier !

SOUS TERRE, PERSONNE NE VOUS ENTEND CRIER
par Gilbert Gallerne, French Pulp (Polars), 353 pages.

P.S. Gilbert Gallerne a été lauréat du Prix du Quai des Orfèvres 2010 avec Au Pays des Ombres (Fayard)"

Litteratum amor

"Dans une construction aussi classique que puissante, l'auteur nous engloutit dans les ténèbres de nos angoisses avec une montée en puissance sans faille. [...] Lecteur vous passerez de l'anxiété à l'angoisse, de l'angoisse à l'épouvante..."

Des livres et moi

"...l'auteur a l'art et la manière de jouer avec nos peurs et nous entraîne à sa suite dans les plus sinistres recoins souterrains de la capitale pour nous livrer une intrigue aussi sombre que prenante."

Les lectures de l'Oncle Paul

"Gilbert Gallerne nous propose un roman étouffant, angoissant, stressant."

Nigrafolia / Yannick Provost

"...courant derrière le commissaire Lionel Jonzac à travers le noir profond des abysses parisiennes, j’ai basculé dans l’horreur."

Vuparvalentine

"Après ça, vous ne prendrez plus jamais le métro, seul sur un quai."

Culturevsnews.com

"Un thriller psychologique dans une ambiance du film à la Seven, voir le silence des agneaux avec un peu d’Agatha Christie modernisé."

Prochaines signatures : rendez-vous sur le bassin d'Arcachon.

- le 17 juillet de 11h à 13h à la librairie générale d'Arcachon, 49 cours Lamarque de Plaisance.

- le 19 juillet, de 15h30 à 19h30, à l'occasion de Polars à l'Ancre qui se tiendra à l'Escale-jetée Bélisaire, Cap-Ferret. Je serai en compagnie de François Darnaudet, Guy Rechenmann, Jean-Luc Aubarbier, Philippe Ward et Jeanne Faivre d'Arcier

29 juin 2018 : les mises à jour des différentes pages sont terminées (du moins je le crois, si vous rencontrez un problème sur mon site, n'hésitez pas à me le signaler à ggsite@neuf.fr).

18 juin 2018 : mon roman sort dans trois jours dans toutes vos librairies préférées (le 21 juin pour ceux qui n'ont pas suivi). En attendant, voici le "book-trailer" réalisé pour l'occasion...

book trailer pour Sous terre personne ne vous entend crier

 

 

couverture Sous terre, personne ne vous entend crier

 

31 mai 2018 : La couverture de mon prochain roman vient d'être dévoilée par l'éditeur, la voici donc.

Parution le 21 juin 2018.

 

 

 

 

 

 

06 mai 2018 : Après une journée de labeur le site est quasiment à jour. Ne manquent plus que les liens dans la rubrique bibliographie et un certain nombre de reproductions de couvertures sur les pages livres (rééditions et traductions). Cela viendra bientôt.

Pour le reste, parlons planning. Comme vous le savez, mon prochain roman sortira le 21 juin aux éditions French Pulp sous le titre "Sous terre, personne ne vous entend crier". Ce sera l'occasion pour moi de vous rencontrer lors de séances de signatures. La première au salon "Saint-Maur en poche" qui se tient les 23 et 24 juin 2018 à Saint-Maur (évidemment) ; j'ignore encore si je participerai les deux jours ou un seul, mais je serai présent.

La deuxième aura lieu le 19 juillet sur le bassin d'Arcachon, pour le "Polars à l'ancre au Cap-Ferret" où je signerai en compagnie de cinq autres auteurs : François Darnaudet, Jeanne Faivre d'Arcier, Guy Rechenmann, Philippe Ward et Jean-Luc Aubarbier.

04 mai 2018... Bon, presque un an sans mise à jour, l'essentiel de mes infos passant maintenant par Facebook. Mais je vais me reprendre (hum) et tâcher de maintenir davantage ce site à l'avenir. Pour commencer, je vous signale la reconstitution de plusieurs pages de présentation de mes livres. Si vous vous rendez à la page Livres, vous pouvez maintenant cliquer sur les premières couvertures et accéder à une page dédiée à chaque ouvrage. La mise à jour s'arrête à Magie Noire pour le moment, le reste va suivre.

 

couverture Liste noireEt entre temps (parce que je ne suis pas resté à me tourner les pouces) j'ai tout de même publié un nouveau roman : Liste Noire. En e-book uniquement pour le moment. Une édition papier était prévue, mais l'éditeur pressenti rencontre quelques difficultés (passagères j'espère) et son programme en a été chamboulé. Je croise les doigts pour que tout s'arrange.

 

 

 

 

Enfin je signale à ceux qui attendent devant la porte de leur librairie préférée, que mon prochain roman sera publié par les éditions French Pulp et sortira le 21 juin 2018 sous le titre "Sous terre, personne ne vous entend crier". A bientôt !

 

 

couverture les interviews de Gilles Bergal01 juillet 2017 / Je reprends peu à peu en main ce site que j'avais dû délaisser pour m'occuper d'autres tâches plus pressantes. Parmi les nouvelles récentes, je vous annonce la parution d'un recueil d'interviews réalisées dans les années 80 alors que je signais Gilles Bergal. Ce recueil s'intitule donc "Gilbert Gallerne présente les interviews de Gilles Bergal" et contient des entretiens réalisés avec une douzaine d'auteurs parmi les grands de la SF et du Fantastique de l'époque, à savoir Clive Barker, Richard Matheson, Robert Bloch, Brian Lumley, Alan Ryan, Samuel R Delany, Frederik Pohl, Scott Baker, pour les anglo-saxons, le côté français étant (fort bien) représenté par Pierre Pelot, Joël Houssin, André Ruellan/Kurt Steiner, Emmanuel Jouanne, Serge Brussolo et GJ Arnaud qui nous parle entre autres de la Compagnie des Glaces... Dans un premier temps (jusqu'à la rentrée) ce livre n'est disponible qu'en e-book au format Kindle, il passera sur les autres plateformes courant septembre et une édition papier est en cours de préparation ; j'espère qu'elle sera prête pour Sèvres 2017.

Mon précédent hébergeur (SFR pour ne pas le nommer) ayant brusquement décidé de ne plus remplir cet office, mon site a donc dû déménager. Toutes mes excuses aux internautes qui l'auront cherché en vain depuis quelques jours. Le problème est à présent résolu, pour longtemps j'espère. Mon site n'est pas encore totalement opérationnel, car je profite de l'occasion pour faire du ménage et virer tout ce qui n'a plus lieu de s'y trouver. Je reconstitue donc les pages les unes après les autres, important les images recalibrées pour plus d'efficacité et de fluidité dans les chargements. Mes excuses encore pour la gêne occasionnée et les liens manquants. N'hésitez pas à me signaler les problèmes sur l'adresse dédiée du site : ggsite@neuf.fr

Du côté de Facebook, ma page monte en puissance ces derniers temps. Si vous ne la connaissez pas encore, je vous invite à la découvrir à l'adresse Facebook @CREATEURDANGOISSE et pourquoi pas, à presser le bouton "J'aime" pour être tenus informés en direct de mes actualités.

Parmi celles-ci, je viens d'adhérer à plusieurs groupes sur Facebook, dont les centres d'intérêt tournent autour du thriller, du polar, de l'horreur et, bien sûr, de Stephen King.

On se retrouve là-bas ?

 

 

couverture fondus enchaînésNouvelle couverture pour "Fondus Enchaînés", le premier roman dans la série des enquêtes d'Agnès Castellane. Oui, il y aura une suite, qui ne saurait tarder. En attendant, je vous invite à découvrir ce personnage, si ce n'est déjà fait.

 

 

 

 

 

couverture DériveVoici donc, comme annoncé, la réédition de Dérive. Ce roman était paru à l'origine au Fleuve Noir, en 1988, sous la forme de deux volumes intitulés respectivement "Le clone triste" et "Le rire du klone". Cette histoire est donc enfin réunie en un seul ouvrage, et sous le titre qui était le sien dès l'origine.

On peut d'ores et déjà le trouver sur Kindle, Kobo, et Youboox. Les autres plateformes suivront très vite.

 

 

Dernières nouvelles !
La grande nouveauté en ce mercredi 15 juin 2016, c’est bien sûr le nouveau look de mon site. La transformation n’est pas encore tout à fait terminée. J’ai changé les pages principales, mais si vous vous promenez vous trouverez certaines pages (notamment celles consacrées aux livres) qui se présentent encore sous l’ancien graphisme. Cela va se faire, il faut juste patienter un peu.
Au chapitre des nouvelles publications, j’ai le plaisir de vous annoncer la réédition prochaine en numérique de deux romans parus jadis au Fleuve Noir sous les titres « Le clone triste » et « Le rire du Klone ». Ces romans étaient en fait à l’origine un seul volume que les impératifs de la collection Anticipation m’avaient contraint à séparer en deux. Les voilà donc réunis sous leur titre original de « Dérive ». Ils paraîtront sous la signature de Gilles Bergal, le pseudonyme de Milan utilisé à l’époque n’ayant pas été repris depuis j’ai jugé préférable de l’abandonner définitivement.